fr
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Pour ajouter des favoris à une liste, vous devez être connecté à votre compte.

Me connecter Créer un compte

Philippe Morin

Président-directeur général

Philippe Morin
Philippe Morin

Chers actionnaires,

L’exercice 2018 aura été pour EXFO une année de transformations stratégiques où l’entreprise a accéléré son développement en vue de devenir un partenaire de confiance pour les solutions de bout en bout à forte composante logicielle pensées pour les réseaux de demain. Pendant que les fournisseurs de services de communications continuent de transformer et de moderniser leurs réseaux, EXFO se positionne en fonction des deux grands moteurs de croissance du secteur : le déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné et le cycle d’investissement dans la 5G.

Nous avons tout d’abord mis au point, à l’interne, des solutions hautement distinctives rendant possible le déploiement de la fibre et de la haute vitesse plus près de l’abonné. EXFO est la référence mondiale en matière de tests optiques et de tests de transport haute vitesse, et elle entend le rester en exploitant les fonctionnalités d’automatisation de ses solutions ainsi que de nouvelles sources de revenus. Notre solution compacte de test 400G, par exemple, est un nouveau produit clé dont nous pourrons monétiser les fonctionnalités d’automatisation.

Notre gamme de solutions de tests optiques a aussi fortement gagné en popularité auprès des opérateurs de réseaux mobiles, qui s’activent à densifier leurs réseaux à l’aide de petites antennes cellulaires en vue du passage à la 5G. Ces petites antennes connectées à la fibre doivent subir une série de tests optiques, domaine d’excellence d’EXFO.

Le deuxième moment fort de l’exercice fut l’acquisition d’Astellia, qui élargira notre portée et fera de nous un acteur incontournable à l’amorce du cycle de la 5G. Astellia a contribué à hauteur de 16,4 millions $ à nos ventes en sept mois, montant qui a été réduit de 2,1 millions $ pour tenir compte de l’ajustement de la juste valeur des produits reportés acquis. Nous devrions pouvoir profiter de possibilités de vente croisée en 2019, quand les effectifs de vente de chacune des deux entités auront acquis une meilleure connaissance des portefeuilles de produits.

Résultats financiers de l'exercice 2018

Pour l’exercice 2018, les ventes d’EXFO ont augmenté de 10,8 % pour atteindre 269,5 millions $. Cette progression de plus de 10 % reflète les contributions d’Astellia (sur sept mois) et de Yenista Optics (sur 11 mois), la croissance des ventes de nos produits de la couche physique et l’effet positif de la monnaie.  

Nous avons enregistré une perte nette selon les IFRS attribuable à la société mère1 de 11,9 millions $. Quant au BAIIA ajusté2 de 17,2 millions $, il est inférieur à notre objectif annuel en raison de la faiblesse des ventes au quatrième trimestre. Astellia a aussi nui plus que prévu à la rentabilité.

Si nos résultats financiers de l’exercice 2018 n’ont pas été à la hauteur de nos attentes, EXFO est aujourd’hui bien mieux positionnée pour répondre à la prochaine vague d’investissements dans le secteur des communications. L’équipe de monitoring, d’analytique et de services professionnels d’Astellia contribuera à faire de nous le partenaire de confiance que nous voulons être, surtout dans la mesure où les réseaux physiques et virtualisés sont appelés à coexister pendant les années à venir.

Plusieurs opérateurs de réseau mobile ont retardé des investissements dans des réseaux virtualisés en raison des complexités inhérentes à la gestion de telles infrastructures et au pas à franchir pour prendre le virage de l’automatisation, ce qui laissera plus de temps à EXFO pour achever l’intégration d’Astellia. La virtualisation est directement liée au déploiement de la 5G, dans l’optique de l’amélioration de l’agilité des réseaux et de la réduction des coûts d’exploitation. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les opérateurs de réseau mobile ne fassent pas ces investissements cruciaux dans la précipitation. Il s’agit pour nous d’être patients et d’exécuter notre plan d'intégration afin d’être prêts pour les déploiements commerciaux proprement dits de la 5G en 2019 et 2020.

Faits saillants de l’exercice 2018

Plan de réorganisation

À mi-chemin de l’exercice 2018, nous avons décidé de mettre en œuvre un important plan de réorganisation visant à accroître l’efficience et à stimuler la rentabilité à long terme. La majorité des mesures importantes prévues dans ce plan seront achevées d’ici la fin du premier trimestre de 2019.

En ce qui concerne l’amélioration de l’efficience, nous travaillons à intégrer rapidement à l’offre d’EXFO les solutions de monitoring et d’analytique acquises d’Astellia, afin de créer une plateforme unique. Cette plateforme répond aux cas d’utilisation critiques et aux besoins de nos clients, de l’abonné jusqu’au cœur du réseau et du terrain jusqu’aux opérateurs, aux centres de service, au service à la clientèle et aux équipes de marketing. Elle exploite l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine afin d’offrir de la valeur ajoutée à nos clients.

Visionner la vidéo du PDG

Pour ce qui est de l’amélioration de la rentabilité, nous regroupons nos activités de recherche-développement dans un moins grand nombre de sites pour accroître la productivité et réduire les coûts d’exploitation, tout en intensifiant nos efforts dans les segments où nous détenons un net avantage concurrentiel. Dans l’ensemble, nous réduisons notre effectif d'environ 5 %. Une fois notre plan de réorganisation achevé, nous devrions réaliser des économies annualisées de l’ordre de 10,5 millions $ – nous estimons que les économies avoisineront 8,0 millions $ à l’exercice 2019.

Conclusion

Pour conclure, l’exercice 2018 s’est déroulé sous le signe de transformations stratégiques pour EXFO. Nous avons fait des investissements – tant à l’interne que par acquisitions – en vue de devenir le partenaire de confiance de notre secteur, celui sur lequel on compte pour une performance supérieure des réseaux, un service fiable et des données sur l’expérience des abonnés. Ces investissements, conjugués à des initiatives de restructuration, devraient nous permettre de dégager un BAIIA ajusté d’au moins 24 millions $3 à l’exercice 2019. De quoi conférer à EXFO des assises solides pour générer une croissance rentable dans les années à venir.

Cordialement,

Philippe Morin,
Président‑directeur général

Le 27 novembre 2018

 

1 Représente la perte nette, excluant la quote-part de la perte nette attribuables aux actionnaires minoritaires d’Astellia.
2 Le BAIIA ajusté est une mesure non conforme aux IFRS. Il représente la perte nette attribuable à la société mère avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement, charges de rémunération à base d’actions, frais de restructuration, ajustement de la juste valeur des produits reportés acquis, variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle en espèces, quote-part de la perte nette d’une entreprise associée, gain sur la disposition présumée de la participation dans une entreprise associée et gain de change.
3 Cette cible de BAIIA ajusté représente une déclaration prospective. De plus, puisqu’elle exclut des éléments qui se rapportent à des événements futurs qui ne peuvent faire l’objet d’une estimation avec un degré suffisant de certitude, notamment le gain ou la perte de change et la charge d’impôt sur les bénéfices, aucune mesure conforme aux IFRS correspondante n’a pu être fournie. Notre cible de BAIIA ajusté pour l’exercice 2019 a été établie sur la base des résultats atteints au cours de l’exercice 2018, de la hausse prévue des ventes, de l’amélioration prévues des marges bénéficiaires, des économies de coûts découlant de notre récent plan de restructuration, ainsi que de la contribution d’Astellia sur l’ensemble de l’exercice 2019.

Gardons le contact!

Tests, monitoring et analyse de réseaux : soyez à l’affût de l’actualité!

Thank you.