fr
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9

Pour ajouter des favoris à une liste, vous devez être connecté à votre compte.

Me connecter Créer un compte

Retourner aux communiqués de presse

EXFO annonce un programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités

Publié le 8 janvier 2019

QUÉBEC, CANADA, le 8 janvier 2019 – EXFO inc. (NASDAQ : EXFO) (TSX : EXF) a annoncé aujourd’hui que son conseil d’administration a autorisé un programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités (« programme ») sur le marché secondaire, et ce, jusqu’à concurrence d’approximativement 6,3 % (1 200 000 actions à droit de vote subalterne) des 19 051 611 actions à droit de vote subalterne détenues dans le public (tel que défini par la bourse de Toronto (« TSX »)), en date du 31 décembre 2018. Le 31 décembre 2018, EXFO avait 23 659 043 actions à droit de vote subalterne en circulation. EXFO n’a racheté aucune de ses actions à droit de vote subalterne au cours des douze derniers mois.

La TSX a accepté le dépôt d’un avis d’EXFO stipulant qu’elle avait l’intention de procéder à un programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités. Afin de financer ce rachat, EXFO peut utiliser des espèces, des placements temporaires et des flux de trésorerie futurs liés aux activités d’exploitation. Tel que le stipule le programme, ces rachats auront lieu sur le marché secondaire, soit à la TSX et au NASDAQ ou via des systèmes de négociation parallèle, au prix en vigueur sur le marché. Le moment de ces rachats, s’il y a lieu, dépendra du prix, des conditions du marché et des règles applicables.

Le programme prendra effet le 14 janvier 2019 et se terminera le 13 janvier 2020 ou plus tôt si EXFO rachète le nombre maximal d’actions permis. La moyenne quotidienne des opérations liées aux actions à droit de vote subalterne d’EXFO était de 14 635 à la TSX et de 38 334 au NASDAQ au cours du dernier semestre civil complet précédent. Par conséquent, EXFO est autorisée, lors des jours de bourse, à racheter jusqu’à 25 % de la moyenne quotidienne des opérations liées aux actions à droit de vote subalterne (soit 3 658 actions à droit de vote subalterne à la TSX et 9 583 actions à droit de vote subalterne au NASDAQ) ou selon les règles applicables du TSX. Le programme n’exige pas de la société qu’elle rachète un nombre spécifique d’actions, et il peut être modifié, suspendu ou interrompu en tout temps, sans préavis. Toutes les actions rachetées par EXFO en vertu de ce programme seront annulées.

EXFO est d'avis que le rachat de ses actions à droit de vote subalterne constitue une utilisation appropriée et souhaitable de l'encaisse dont elle dispose. Par conséquent, EXFO est d'avis que l'offre est faite dans le meilleur intérêt de la société et de ses actionnaires.

À propos d’EXFO

EXFO (NASDAQ : EXFO, TSX : EXF) développe des solutions intelligentes de test, de monitoring et d’analytique pour les opérateurs de réseaux fixes et mobiles, fabricants d’équipements et fournisseurs de services Web de l’industrie mondiale des communications. Nos clients comptent sur nous pour maximiser la performance de leur réseau, assurer la fiabilité de leurs services et garantir la meilleure expérience à leurs abonnés. Notre offre est conçue pour accélérer la transformation numérique liée au déploiement de la fibre optique et des réseaux 4G/LTE et 5G. Experts dans les domaines de l’automatisation, de la supervision en temps réel et de l’analyse big data, notre savoir-faire est essentiel à la performance de nos clients. Véritable partenaire de confiance, nous accompagnons nos clients depuis plus de trente ans. Nos 1900 employés répartis dans plus de 25 pays, œuvrent pour optimiser chaque maillon de la chaine de valeur : laboratoires, équipe d’ingénierie, opérations réseau, service client et marketing.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives selon la U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995, et il est de notre intention que de telles déclarations prospectives soient sujettes aux règles d'exonération prévues par cette loi. Les déclarations prospectives sont des déclarations ne renfermant aucun renseignement historique et n’étant aucunement liées à la situation actuelle. Des mots comme « peut », « s’attend à », « croit », « planifie », « prévoit », « a l’intention de », « pourrait », « estime », « continue », des expressions similaires ou leurs négatives identifient des déclarations prospectives. De plus, toute déclaration concernant nos attentes, nos prévisions ou toute autre description ayant trait aux événements ou aux circonstances à venir est considérée comme étant une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de notre rendement futur et comportent des risques et des incertitudes. Les résultats réels peuvent différer de façon appréciable de ceux des déclarations prospectives en raison de plusieurs facteurs, dont notamment l’incertitude macroéconomique ainsi que les dépenses en capital et l’ampleur des déploiements de réseaux dans les secteurs des télécommunications (dont l’adaptation rapide de nos structures de coûts aux conditions économiques anticipées et la gestion de nos niveaux de stocks en fonction de la demande du marché), les conditions économiques, concurrentielles, financières et de marché futures, la consolidation de l’industrie mondiale des tests et de l’assurance de services de télécommunications et la compétition accrue dans le marché, la capacité d’adapter notre offre de produits aux changements technologiques futurs; la prévisibilité limitée du moment et de la nature des commandes des clients; les cycles de vente plus longs pour les systèmes complexes en raison des étapes d’acceptation chez les clients qui retardent la constatation des revenus; les taux de change instables, la concentration des ventes, le lancement en temps opportun de nos produits et l'accueil du marché quant à nos nouveaux produits et à d’autres produits futurs, notre capacité à développer avec succès nos activités internationales, notre capacité à intégrer avec succès les entreprises que nous acquérons ainsi que notre capacité à maintenir un personnel technique et de gestion qualifié. Les hypothèses, d'après ce qui précède, impliquent des jugements et des risques qui sont difficiles ou impossibles à prévoir et dont plusieurs sont hors de notre contrôle. D'autres facteurs de risque qui peuvent influencer notre rendement futur et nos opérations sont détaillés dans notre rapport annuel selon le Formulaire 20- F et dans nos autres dépôts auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission et des commissions canadiennes des valeurs mobilières. Nous jugeons que les attentes mentionnées dans ces déclarations prospectives sont raisonnables, compte tenu de l'information actuellement disponible, mais nous ne pouvons pas garantir qu’elles s’avéreront exactes. Par conséquent, vous ne devriez pas faire preuve d'une confiance totale en ces déclarations prospectives. Ces déclarations sont valables seulement en date du présent document. À moins que ce ne soit requis par la loi ou la réglementation, nous ne nous engageons pas à réviser ou à mettre à jour ces déclarations afin qu’elles reflètent les événements ou circonstances survenant après la date de ce document.

Pour plus d’information

Vance Oliver
Directeur, relations avec les investisseurs
(418) 683-0913, poste 23733
[email protected]