Retour à Revue Annuelle 2015

Lettre aux actionnaires

Germain Lamonde
Président du conseil d’administration,
président et PDG

Chers actionnaires,

L’exercice 2015 aura marqué l’histoire d’EXFO par les transformations significatives que nous avons réalisées et par l’accentuation de notre orientation stratégique sur les créneaux à forte croissance plutôt que sur le rendement financier, et ce, en raison des enjeux auxquels nous avons dû faire face. Laissez-moi m’expliquer sur ces trois aspects.

Rendement financier

Au cours de l’exercice 2015, nous avons été confronté à des conditions de marché difficiles et un à environnement macroéconomique instable autant en Chine qu’en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), ainsi qu’à la dévaluation de plusieurs devises dans lesquelles nos ventes sont libellées, par rapport au dollar US. Compte tenu de ce contexte, nos ventes ont connu une baisse de 3,8 % pour un montant de 222,1 millions $ (mais sont restées stables en devises constantes), et notre BAIIA ajusté* a atteint 13,8 millions $ (stable comparativement à l’exercice précédent en termes de pourcentage des ventes, soit 6,2 %). La région de l’EMOA a clairement été la plus touchée, alors que les ventes y ont baissé de 10,5 % par rapport à l’exercice précédent et n’ont représenté que 26 % de nos ventes totales en 2015, pendant que les ventes en Amérique et en Asie-Pacifique sont demeurées relativement stables.

Notre gamme de produits de la couche physique (tests de fibre optique et de cuivre) a offert un solide rendement en 2015, avec une croissance des ventes de 9,1 % par rapport à l’exercice précédent et des gains de parts de marché confirmés par l’entreprise indépendante Frost & Sullivan. Je m’attends à ce que cette gamme de produits continue sa forte croissance en 2016 et au-delà. Par contre, les ventes de notre gamme de produits de la couche de protocoles ont baissé de 19,1 % par rapport à l’exercice précédent, notamment en raison de difficultés dans le marché et de l’achèvement de certaines transformations stratégiques internes qui ont eu un effet négatif à court terme sur nos résultats financiers.

Transformations

Au cours de l’exercice 2015, nous avons réalisé des transformations clés qui, bien que ce ne soit pas encore visible aux yeux des actionnaires, auront un impact significatif sur le retour de notre gamme de produits de la couche de protocoles à un rythme de croissance. Examinons un peu ces transformations.

  • À la suite des acquisitions en 2014 de ByteSphere (Boston, États-Unis) et d’Aito Technologies (Espoo, Finlande) pour une somme inférieure à 4 millions $, nous avons intégré les technologies majeures de ces entreprises, tout en poursuivant nos développements internes en assurance de services, afin de lancer une solution logicielle unique d’analyse au Mobile World Congress en mars 2015. Bien que cette nouvelle solution n’ait pas contribué à nos ventes en 2015, elle constitue un atout important à notre la stratégie de croissance pour 2016, laquelle est détaillée ci-dessous.
  • Les ventes de nos analyseurs de protocoles NetHawk ont connu une décroissance constante au cours des trois derniers exercices en raison de la réduction du marché des laboratoires chez les fabricants d’équipement de réseaux sans fil et de la demande limitée de solutions portatives de dépannage 4G/LTE chez les opérateurs de réseaux mobiles (ORM). Par conséquent, nous avons entrepris la conversion de cette technologie et de ces instruments en sondes passives de pointe montées sur châssis qui sont maintenant presque complètement intégrées à notre offre d’assurance de services bout-en-bout. Cette transformation nous a permis de nous attaquer à un nouveau marché de plus d’un milliard de dollars avec une solution différenciée qui est essentielle aux ORM afin d’assurer le rendement de leurs réseaux et la qualité de l’expérience sur ces réseaux. Nous nous attendons à ce que les ventes tirées de nos analyseurs de protocoles continuent à baisser, mais l’impact de cette baisse sera mineur, puisqu’ils représentent maintenant moins de 2 % de nos ventes totales.
  • En 2014 et 2015, nous avons effectué d’importants investissements dans une nouvelle architecture logicielle unifiée pour nos produits de test de transport et de données (T.-D.) 10G à 100G, et le résultat a été une augmentation de plus de 150 % de notre productivité en R.-D. Lancé à la fin du deuxième trimestre de 2015, ce nouvel environnement logiciel a temporairement retardé le lancement de nouvelles fonctionnalités technologiques, ce qui a eu un effet négatif sur les ventes de la première moitié de 2015. La gamme de produits T.-D. s’est depuis replacée, affichant une augmentation séquentielle des commandes de 40 % dans la deuxième moitié de 2015, et devrait continuer sa croissance à l’avenir. Qui plus est, ces gains de productivité importants ont procuré à EXFO un avantage substantiel en matière de temps de lancement au marché, nous permettant du même coup de réduire nos investissements en R.-D.

Orientation stratégique sur les créneaux à forte croissance

Un accent clair sur la création de valeurNon seulement les transformations majeures que nous avons réalisées devraient-elles nous aider à ce que les ventes de nos deux gammes de produits augmentent en 2016, mais elles auront également un impact important sur le succès que nous obtiendrons dans nos trois créneaux stratégiques à forte croissance : les systèmes et solutions, l’industrie du sans-fil et nos grands clients sélectionnés.

Visionner la vidéo du PDG
  • Les systèmes et solutions constituent sans aucun doute un créneau intéressant dans lequel nous avons réalisé une croissance significative de nos commandes en Amérique au cours de l’exercice 2015, et dans lequel nous nous attendons à une augmentation globale des ventes en 2016. EXFO développe des instruments de test destinés aux applications de terrain et de laboratoire depuis 30 ans, ainsi que des systèmes d’assurance de services utilisant des sondes depuis plus de sept ans. Toutefois, ces dernières années, les systèmes et solutions sont devenus un aspect beaucoup plus important de notre stratégie, comme en fait foi l’ajout à notre offre d’un éventail de solutions bâties autour de sondes ou d’instruments et conçues pour les opérateurs de réseaux fixes, de réseaux mobiles et de services Web. L’élément clé de différenciation qu’apporte EXFO constitue les gains de productivité importants qu’elle offre aux opérateurs de réseaux, ainsi que les nouveaux sommets de visibilité bout-en-bout qu’elle leur permet d’atteindre à l’échelle des réseaux, des services et des consommateurs, lesquels sont les composantes fondamentales de l’objectif des opérateurs : augmenter la qualité de l’expérience et la rentabilité.

    Nous avons réalisé un progrès substantiel à cet égard en 2015, puisque notre plus important client lors de trois des quatre derniers trimestres a surtout acheté des systèmes et solutions plutôt que des instruments de test. Fait intéressant, cet éventail de solutions, qui appartient à notre gamme de produits de la couche de protocoles, suscite des marges supérieures, des revenus récurrents (13 % des ventes totales d’EXFO en 2015), de la fidélité des clients et des partenariats plus solides à long terme. En 2015, nous avons remporté chez les grands opérateurs de réseaux des victoires importantes qui sont liées à de nouvelles technologies critiques, telles que la visibilité dans les grands déploiements NFV, les déploiements bout-en-bout de voix sur LTE (VoLTE), et l’automatisation des services commerciaux de transmission de données. Je pourrais énumérer plusieurs autres exemples, mais l’essentiel est que dans chacun des cas, les opérateurs de réseaux ont déployé de nouveaux services de façon plus efficace, tout en offrant une meilleure qualité d’expérience et en améliorant la priorisation et la prévisibilité des problèmes qui ont un impact sur le service.

  • L’une des solutions dignes de mention de notre offre de systèmes et solutions est EXFO Xtract, un outil logiciel d’analyse hautement évolutif que l’on peut décrire comme étant une solution d’analyse de données volumineuses disponible à tous les fournisseurs. EXFO Xtract établit la corrélation entre des quantités massives de données provenant des réseaux, des services et des consommateurs, fournissant ainsi une visibilité bout-en-bout inégalée, source d’amélioration de la qualité d’expérience. Les données peuvent provenir de nos solutions à base de sondes, des fonctions d’extraction standardisées de presque n’importe quel élément du réseau, ainsi que de sources appartenant à des opérateurs de réseaux ou à d’autres fournisseurs de sondes. EXFO Xtract, qui vise un nouveau marché en croissance rapide d’un milliard de dollars, offre aussi des fonctions hautement différenciées de prévision pour aider à anticiper les problèmes imminents et à les prioriser avant qu’ils n’affectent l’expérience client.

    Je suis heureux d’annoncer que nous avons complété, tôt dans l’exercice 2016, un déploiement à grande échelle d’EXFO Xtract chez un grand ORM afin de traiter les données de mesure de dizaines de millions d’indicateurs de performance par heure, permettant ainsi à cet opérateur d’offrir un rendement supérieur et une grande qualité d’expérience sur ses réseaux. Cette solution logicielle d’analyse a également été sélectionnée par quelques autres clients au premier trimestre de 2016. Ces victoires importantes, combinées à ensemble impressionnant d’opportunités, démontrent l’impact majeur de cette solution unique chez les clients en un court laps de temps.

  • L’industrie du sans-fil. Comme la population mondiale se tourne de plus en plus vers la mobilité lorsqu’il est question de consommer des services télécoms au travail, à la maison ou pour jouer, il n’est pas surprenant de constater que les ORM sont responsables d’une plus grande portion des investissements dans le marché mondial des télécoms. C’est pourquoi EXFO a introduit sur le marché plusieurs nouveautés en 2015 : des instruments portatifs tout-en-un combinant les tests optiques, Ethernet et CPRI, mais aussi des solutions avancées telles qu’EXFO Xtract, ainsi que des sondes passives qui complètent bien notre offre d’assurance de services active. Dans l’ensemble de l’exercice 2015, les commandes des clients du sans-fil ont atteint une proportion des commandes totales estimée à 30-32 %. Nous nous attendons à poursuivre notre progression dans ce marché critique grâce aux nouvelles solutions et technologies que nous avons lancées en 2015, ainsi qu’à une série de nouvelles initiatives que nous avons récemment présentées aux ORM les plus avant-gardistes.

  • Les grands opérateurs de réseaux, les centres de traitement de données et les fournisseurs de services Web. Nous continuerons à accroître notre part du portefeuille d’investissements des grands opérateurs de réseaux que nous avons ciblés, puisque ceux-ci effectuent une très grande portion des investissements télécoms dans des secteurs où EXFO est généralement sous-représentée. Nous accentuerons également nos efforts dans les marchés en croissance rapide des centres de traitement de données, de l’infonuagique et des fournisseurs de services Web, conformément à l’augmentation significative des dépenses d’infrastructure dans ces marchés dans les dernières années. Si la tendance se maintient, il est prévu que les dépenses en capital des fournisseurs de services Web dépasseront celles des 15 plus grands opérateurs de réseaux d’ici cinq à sept ans.

    Nous observons un impact grandissant au sein de ces groupes de client clés, notamment en raison de notre vaste éventail de solutions comme EXFO Xtract, de produits de tests haute vitesse de fibre optique et de transport, ainsi que de nos nouveaux certificateurs de fibres MaxTester FOT-940/950, qui sont conçus pour les centres de traitement de données. De façon plus spécifique pour les grands opérateurs de réseaux, nous avons repensé notre programme de clients majeurs pour y être présents plus rapidement et devenir plus efficaces pour bâtir des relations et des partenariats à long terme avec les plus hauts dirigeants, autant pour nos systèmes que pour nos instruments.

Création de valeur

En tant qu’actionnaire majoritaire d’EXFO, la création de valeur reste fondamentale à mes yeux. Les transformations décrites ci-dessus, et toutes reliées à notre gamme de produits à plus forte marge de la couche de protocoles, ne sont que quelques-unes des initiatives critiques que nous avons réalisées en 2014 et 2015 afin d’améliorer substantiellement le positionnement d’EXFO et d’élargir de façon stratégique nos marchés visés. Bien que ces transformations aient exigé d’importants investissements qui n’ont pas contribué aux ventes en 2015, elle auront un impact significatif sur la croissance de nos deux gammes de produits en 2016 et au-delà.

Non seulement ces transformations clés nous ont elles aidé à raffiner notre orientation stratégique, mais elles nous ont permis de réduire nos coûts, notamment en R.-D. et dans nos mécanismes de lancement au marché, tout en améliorant notre efficacité globale. Au sujet du contrôle de nos coûts et de notre efficacité, nous avons réduit notre structure de coûts de 6,7 millions $ en 2015 grâce à la vigueur accrue du dollar US, à un contrôle plus serré de tous les éléments de notre budget et à l’impact des transformations mentionnées précédemment. Nous avons ensuite mis sur pied un plan de restructuration en août dernier, lequel générera une réduction de coûts additionnelle de 3,5 millions $ par année sans affecter nos capacités en matière de lancement au marché et d’innovation.

En ce qui a trait à nos trois créneaux stratégiques à forte croissance, EXFO est extrêmement bien positionnée en vertu d’une offre de produits solide et différenciée qui vise les opportunités les plus critiques dans ces segments à croissance rapide. Bref, nous avons les produits, les solutions et l’expertise pour augmenter notre croissance et nos gains de parts de marché.

Compte tenu de nos efforts pour augmenter nos ventes et nos capacités de lancement au marché dans ces trois segments à forte croissance, il va de soi que nous devons optimiser nos processus et nos canaux de vente afin de maximiser la croissance de nos ventes. Par exemple, EXFO tente de plus en plus d’effectuer ses ventes auprès des dirigeants en raison de l’accent mis sur les systèmes et solutions, sur l’industrie du sans-fil et sur les grands opérateurs. C’est avec cet objectif en tête que j’ai choisi Philippe Morin, anciennement de Ciena et Nortel, pour qu’il se joigne à EXFO afin d’occuper le nouveau poste de chef de l’exploitation. Ses premières responsabilités incluent les ventes mondiales et les lancements au marché, avec comme objectif d’augmenter notre présence dans le marché et de mieux tirer avantage des occasions uniques de marché dans nos trois créneaux clés. Il ne fait nul doute que Philippe apportera une immense valeur à EXFO et contribuera grandement à la croissance de nos ventes en 2016 et au-delà grâce à son impressionnant parcours en vente, à ses relations dans l’industrie – lesquelles sont essentielles pour vendre des solutions perfectionnées à des dirigeants d’entreprise – et à sa vaste expérience dans les secteurs des réseaux et des systèmes optiques haute vitesse.

  • Enfin, notre objectif de rentabilité en 2016 consiste à augmenter notre BAIIA ajusté* de plus de 40 % pour atteindre au moins 20 millions $. Compte tenu de nos réductions de coûts et de la valeur relative des devises, nous croyons que cet objectif peut être réalisé en augmentant simplement nos ventes de 3,5 % par rapport à l’exercice 2015, pour un montant de 230 millions $. Grâce aux transformations que nous avons effectuées, à nos trois créneaux stratégiques de croissance, aux nouveaux marchés que nous visons, et aux multiples initiatives que Philippe a déjà entreprises pour augmenter les ventes d’EXFO et ses capacités de lancement au marché, j’ai confiance que nous réaliserons cette modeste croissance des revenus. Et soyez assurés que nous n’avons pas l’intention d’en rester là.

 

Germain Lamonde
Président du conseil d’administration, président et PDG
Germain Lamonde

 

25 novembre 2015

*Le BAIIA ajusté représente le bénéfice net avant intérêts, impôts, amortissement, frais de restructuration, charges de rémunération à base d’actions et gain ou perte de change.