Revue annuelle 2012 Germain Lamonde
Président du conseil
et PDG

Lettre aux actionnaires

Revue de l'exercice financier 2012

Comme la majorité des fournisseurs télécoms, EXFO a connu un exercice financier 2012 difficile. Après avoir obtenu une croissance des ventes de 33 % et de 32 % au cours des deux exercices précédents, je dois avouer qu'une diminution des ventes de 7 % en 2012 est loin de ce à quoi EXFO nous a habitué, et ce, malgré un taux de croissance annuel composé de 20 % sur 10 ans. Au cours de nos 27 années d'existence, il s'agit de la troisième fois où nous faisons face à une diminution des ventes; la première fut lors du ralentissement majeur des télécoms de 2001-2003, et la seconde fut à la suite de la récession économique de 2008. Les conditions de marché particulièrement difficiles en Europe occidentale, aux États-Unis et en Chine ont contribué à une diminution des revenus de 16,4 % en Europe, Moyen-Orient et Afrique et de 4,6 % en Amérique. Les ventes ont cependant augmenté de 1,2 % en Asie-Pacifique en 2012.

Pourquoi avons-nous connu cette baisse des ventes en 2012? Il s'agit d'une combinaison entre une conjoncture incertaine à l'échelle mondiale depuis 2008 et des conditions économiques régionales difficiles comme :

  • L'augmentation de la dette en Grèce, en Espagne, en Italie et dans plusieurs autres pays développés;
  • L'interruption des investissements dans les infrastructures par le gouvernement chinois causée par l'inflation importante et la diminution de la croissance; et
  • La récession ou une croissance plus faible dans plusieurs pays du G20, ainsi qu'un taux de chômage élevé.

Tous ces facteurs ont contribué au ralentissement des dépenses des opérateurs de réseaux en 2012, ce qui a eu pour effet de diminuer les ventes d'EXFO à 250 millions $. Cette diminution s'est traduite par une baisse de notre BAIIA ajusté* de 11,3 % pour l'exercice 2011 à 5,4 % en 2012.

Bien que ces résultats financiers ne soient pas satisfaisants, nous avons tout de même fait du progrès dans plusieurs priorités stratégiques tout en améliorant notre positionnement concurrentiel pour 2013 et par la suite.

Réussites importantes

  • Gains de parts de marché pour une 27e année consécutive (les marchés cibles sont en baisse de 10 % selon nos estimations internes) et nous visons le retour à la croissance en 2013, si les conditions de marchés demeurent stables;
  • Les ventes de solutions de test de la couche protocole ont augmenté de 4,4 % par rapport à l’exercice précédent grâce à nos solutions de liaisons mobiles, 4G/LTE et 10G/40G/100G. Cette gamme de produits à fort contenu logiciel a augmenté ses ventes de 11,5 millions $ en 2006 à 113,7 millions $ en 2012 pour un taux de croissance annuel composé de 47 %;
  • L'augmentation des ventes dans le marché des réseaux sans fil d'environ 21 % des ventes totales en 2011 à 24 % en 2012;
  • L'augmentation des ventes en Asie-Pacifique (excluant la Chine) de 37,9 %;
  • La pénétration de 10 des 15 opérateurs les plus importants à l'échelle mondiale avec le Testeur des services multiples NetBlazer FTB-880, lequel est principalement utilisé dans les réseaux de liaison mobile;
  • L'augmentation du bénéfice brut* à 63,3 % des ventes, marquant une neuvième augmentation au cours des dix derniers exercices;
  • L'augmentation de la reconnaissance dans le marché de l'Écosystème FTB (plateformes, modules et logiciels) grâce à EXFO Connect, une initiative révolutionnaire;
  • La génération de 25,3 millions $ en flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation; et
  • Tout cela, en renforçant notre position concurrentielle à long terme.

Un regard vers l'avenir

Malgré les conditions macroéconomiques difficiles à court terme, je crois sincèrement que les forces motrices et les possibilités de croissances demeurent intactes dans nos marchés cibles :

  • Le nombre d'appareils branchés à Internet devrait atteindre les 9,6 milliards d'ici la fin 2012, et s'élèvera à 28 milliards d'ici la fin 2020 (selon IMS Research);
  • La prolifération des téléphones intelligents continue d'accélérer (près de 170 millions d'appareils sont livrés à chaque trimestre selon Gartner, Inc.) et les applications vidéos augmentent la demande de bande passante et forcent le déploiement de picocellules, de femtocellules et de systèmes d’antennes distribuées (DAS);
  • Quelques 360 opérateurs de réseaux, répartis dans 105 pays, se sont engagés à déployer des réseaux LTE commerciaux ou à participer à des essais ou des tests et des études technologiques, selon la GSA (Global Mobile Suppliers Association); et
  • Le trafic IP mobile sera 18 fois plus important en 2016 qu'en 2011; plus de 70 % de ce trafic sera attribuable à la vidéo (selon Cisco, Visual Networking Index).

L'explosion du sans-fil : Comme mentionné précédemment, les déploiements 3G et 4G/LTE ainsi que les dépenses supplémentaires dans les réseaux de liaison mobile pour augmenter la bande passante sont encore au début d'un long cycle d'investissement. En ce moment, les opérateurs de réseaux sans fil commencent à introduire la technologie 4G/LTE en la combinant à la technologie 3G puisque les téléphones LTE doivent être en mesure de transmettre les services de voix 3G et 4G. Alors que les opérateurs de réseaux continuent à investir une part importante de leurs budgets dans les infrastructures sans fil, nous croyons pouvoir bénéficier de ces initiatives au cours des prochaines années.

En 2012, nous avons fait des progrès stratégiques dans le marché du sans-fil et nous sommes mieux positionnés que jamais pour tirer profit de ces investissements futurs grâce à nos nouvelles solutions comme notre analyseur distribué et nos appareils de capture iPro portatifs, lesquels sont conçus pour le dépannage des réseaux 3G et 4G/LTE. Nous avons aussi lancé le NetBlazer FTB-880, un outil qui accroît la productivité afin d'accélérer le déploiement des réseaux de liaison mobile. Par ailleurs, nous avons lancé les plateformes de simulation QA-805/813, lesquelles permettent aux équipementiers et aux opérateurs de réseaux sans fil d'émuler un nombre astronomique de données sur leurs réseaux. Nous avons aussi signé une entente de partenariat à long terme avec l'entreprise japonaise Artiza Networks afin d'offrir la solution de simulation bout-en-bout 4G/LTE la plus performante de l'industrie. Un tel système est essentiel pour les équipementiers et les plus grands opérateurs de réseaux sans fil du monde puisqu'il permet de vérifier la réaction d'un réseau de nouvelle génération lorsqu'il devra supporter un trafic toujours plus important, de nouveaux appareils ainsi que de nouvelles applications diversifiées.

La mise à niveau des réseaux haute vitesse : Bien que le déploiement des réseaux de fibre se poursuit dans les réseaux longue distance et qu'il gagne en importance dans les réseaux d'accès, les opérateurs faisant face à la demande croissante de bande passante vont privilégier l'augmentation des taux de transmission sur des fibres existantes et offrir une plus grande flexibilité à la circulation du trafic sur les réseaux optiques. À l'échelle internationale, l'industrie des télécoms observera une transition du 1 GigE vers le 10 GigE, le 40 GigE et le 100 GigE, voir même le 400 GigE dans un avenir rapproché. Les opérateurs savent que la mise à niveau des réseaux comporte sa part de défis, c'est pourquoi ils optent pour les appareils de test EXFO pour qualifier et dépanner la fibre optique ainsi que pour exécuter des tests de confirmation Ethernet haute vitesse.

Vers une plus forte marge des ventes de nos produits de la couche protocole

Exercice 2006

Ventes totales : 107,4 M $

Exercice 2012

Ventes totales : 250,0 M $

  • Protocole
  • Autre

Vers une plus forte marge des ventes de nos produits
de la couche protocole

L'exploitation des réseaux IP : Les réseaux IP d'aujourd'hui supportent de plus en plus une variété d'applications en temps réel, comme la vidéo en continu, le jeu en ligne, les solutions d'affaires mobiles et les applications en nuage. Le seuil de tolérance pour le temps d'attente, les erreurs et les interruptions dans le débit des paquets est maintenant faible. Une fois de plus, les opérateurs optent pour les testeurs portatifs d'EXFO pour s'assurer que leurs réseaux offrent un rendement optimal. En 2012, nous avons lancé la BV-3100, une sonde nouvelle génération pour l'assurance de services. Cette sonde permet aux opérateurs de diminuer de manière significative leurs coûts d'exploitation tout au long du cycle de vie de leurs réseaux, y compris lors des phases de déploiement (liaison mobile, Ethernet métropolitain), d'activation et d'exploitation.

Les réseaux sans fil, la mise à niveau des réseaux haute vitesse et l'exploitation de réseaux IP sont d'importants vecteurs de croissance pour notre gamme de produits de la couche protocole. Cette gamme, qui comprend nos solutions sans fil, de transport et de données, et d'assurance de services, a démontré une forte résilience avec un taux de croissance annuel composé des ventes de 46,1 % sur cinq ans. Au cours des six derniers exercices, elle est passée de 11 % à 45 % des ventes totales, ou de 11,5 millions $ à 113,7 millions $. Je demeure confiant quant à notre positionnement dans l'industrie et à notre capacité à croître notre gamme de produits de la couche protocole plus rapidement que nos marchés visés. Je crois aussi que notre gamme de produits de la couche physique renouera avec la croissance en 2013, si les conditions de marché demeurent stables.

Une croissance intelligente, notre stratégie

L'emphase sur la rentabilité

Améliorer la rentabilité est une de nos grandes priorités pour 2013 et par la suite. Alors que le BAIIA a augmenté de façon plutôt constante depuis les derniers exercices, l'exercice 2012 a été décevant en raison d'un niveau de ventes inférieur. Nous avons mis en place un plan de restructuration, lequel est presque complété, afin de recentrer notre position concurrentielle et de réduire nos dépenses de près de 9 millions $.

Nous comptons continuer à augmenter notre bénéfice brut qui est de 63,3 % en 2012 compte tenu d'une contribution accrue de nos solutions de test de protocoles, lesquelles ont un fort contenu logiciel et des marges bénéficiaires supérieures. Nous comptons aussi augmenter nos ventes afin de mieux absorber les coûts inhérents à être un joueur mondial, maximisant ainsi nos économies d'échelle. L'objectif d'EXFO est de générer un BAIIA de 15 % (excluant les gains et les pertes de change) sur des ventes annuelles de 350 à 400 millions $, ou au cours des trois ou quatre prochains exercices, si la croissance des ventes est inférieure à ce qui était prévu.

Pourquoi nous gagnons

La marque EXFO est synonyme d'innovation et d'une expérience client inégalée. Ce n'est pas une coïncidence puisque depuis nos débuts nous avons déployé tous les efforts nécessaires pour répondre aux besoins des grands équipementiers et opérateurs de réseaux. EXFO est ainsi devenue un partenaire technologique de confiance pour concevoir, fabriquer et exploiter les réseaux les plus avancés et évolutifs à l'échelle mondiale.

Sur le plan de l'innovation, EXFO a instauré une tradition d'être la première à offrir des solutions révolutionnaires sur le marché. C'est principalement pour cette raison que nous avons gagné des parts de marché pendant 27 années consécutives. Le fondement de l'innovation d'EXFO est de développer des solutions qui surpassent les attentes de nos clients les plus exigeants. Nous nous efforçons d'offrir une définition de produits supérieure, une gestion des comptes hautement professionnelle et un service à la clientèle hors pair afin de trouver ensemble les meilleurs solutions aux problématiques de nos clients. Puisque nous sommes axés sur le marché au lieu de mettre l'emphase sur les technologies, nous offrons des innovations qui sont au cœur du succès d'EXFO dans les marchés FTTH, Ethernet, du sans-fil et de l'assurance des services.

Une passion pour nos clients. À EXFO, le désir d'offrir une excellente expérience client nous donne l'assurance que les clients ne s'attendront à rien de moins dans l'avenir. Cette passion pour le détail ne se trouve pas uniquement au sein de nos équipes de soutien technique et du service après vente, mais bien dans toute l'entreprise. Cela débute avec nos produits matériels et logiciels qui sont conçus afin de répondre aux plus hauts standards de qualité. Vient ensuite le fort accent mit sur l'amélioration continue puisque nous visons toujours faire mieux. Finalement, en tant qu'entreprise socialement responsable, nous sommes totalement engagés dans notre communauté et nous respectons les plus exigeants standards environnementaux.

En termes d'acquisitions, je demeure convaincu qu'une entreprise doit être en santé avant de pouvoir faire des acquisitions, et c'est spécifiquement ce qu'EXFO prône. Nous avons terminé l'exercice financier avec une encaisse de près de 70 millions $ et une dette négligeable. Nous n'allons pas nous lancer dans une stratégie de consolidation; nous allons plutôt rester à l'affût d'entreprises émergentes qui ont développé des technologies de pointe et synergiques avec les nôtres. EXFO est un acquéreur très discipliné et, à ce titre, je ne vois aucune obligation ou urgence de faire une transaction. Nous allons aller de l'avant prudemment lorsque l'équation risque-avantage sera favorable à nos actionnaires.

Conclusion

L'explosion constante de la demande pour les téléphones intelligents, les tablettes et les vidéos pèse lourdement sur les réseaux fixes et mobiles, créant d'excellentes possibilités pour EXFO. En offrant des solutions innovatrices qui aident à réduire les coûts d'exploitation, à accélérer les déploiements et à améliorer la qualité des réseaux, EXFO permet aux opérateurs de réseaux d'obtenir de nouveaux clients et de conserver leurs clients actuels. En parallèle, nous continuons de gagner des parts de marché en focalisant sur l'augmentation de la rentabilité afin de maximiser la valeur pour nos actionnaires.

En terminant, je suis extrêmement fier de la passion et du dévouement dont notre équipe à travers le monde fait preuve au quotidien. Je désire sincèrement les remercier pour leur engagement envers EXFO. Je désire aussi remercier notre conseil d'administration pour ses conseils, sa prévoyance et son expérience. À EXFO, nous favorisons une culture de rendement élevé. Cet élément est essentiel au succès de notre entreprise et il nous permettra de continuer à nous surpasser à long terme.

Germain Lamonde

Salutations distinguées,
Germain Lamonde,
Président du conseil et président-directeur général

  • *
  • Le bénéfice brut, le BAIIA et le BAIIA ajusté sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Le bénéfice brut représente les ventes moins le coût des ventes, excluant l'amortissement. Le BAIIA représente le bénéfice net (perte nette) avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement des immobilisations corporelles et amortissement des actifs incorporels. Le BAIIA ajusté représente le BAIIA, moins la variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle payable en espèces et le gain sur la vente d’activités abandonnées.